Dugong transatlantique

Dugong transatlantique

Traversée transatlantique janvier 2009 pour la Martinique

Nous l'avons faite cette traversée mais…

 

après cinq mois de navigation notre périple s'arrête prématurément à la Martinique.

 

Pendant la traversée tant attendu le MAT du Dugong a été pris de liberté et a terminé sa vie comme perchoir à crevettes par 4.055 mètres de fond. Gloup ! Gloup !

Pas de bobo si ce n'est que dans nos cœurs.

 

Avons tout de même vécu une séquence émotion très forte à deux doigts de déclencher la balise de détresse à 5h du mat. et d'abandonner bébé Dugong à plus de 400 miles nautiques des îles Grenadines que nous ne verrons pas cette fois-ci.

 

Mais des parents dignes de ce nom n'abandonnent pas leur enfant et nous avons surtout pensé à notre famille. Balise de détresse =  stress

 

C'est alors que SUPER MEROU est intervenu. Il a encore frappé très fort et nous a concocté un mat de fortune aux petits oignons dont voici la recette :

1 tangon de 5 mètres

1 trinquette de gros temps

1 planche à découper Ikéa petit modèle

1 cuillère à café de sueur

1 louche d'imagination

1 cuillère à soupe de stress

1 noix d'espoir

Mater le tout sur le pont, prier très fort et laisser mijoter cette chanson 

 

la planche Ikéa pour les initiés

 

La chanson:

Cendrillon et son Prince charmant métro Aubert

« ….ma grand-mer qui est si vieille dans les cieux a fait de son mieux

Ses poissons anges vont devenir vieux

Et ne verrons pas la lumière bleue qui danse dans l'ambulance

Car sur la terre et dans les cieux tes anges aiment devenir vieux

Mais ce n'est pas la fin de cette jolie petite histoire.

                        Ils restent…. »

 

(à ma mamie pour l'éternité, sophie)

 



03/02/2009
6 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 106 autres membres