Dugong transatlantique

Dugong transatlantique

Guatemala, Rio Dulce, Octobre, Novembre 2017

guatemac.gif          Rio Dulce, les ballades         Tijax.JPG



Une petite virée à Tijax, pourquoi pas !  

 

Situé à quelques coups de rames de notre port d’attache la marina Manglar del Rio nous découvrons un lieu « magique » en pleine jungle. 

 

Cet écolodge propose aussi différentes activités comme des ballades à cheval autour des plantations d’hévéas, randonnées à pied dans la forêt primaire, rencontres avec les singes hurleurs en canoë…

Avec les copains voileux nous prenons l’option d’une balade à cheval, faut pas trop se fatiguer ! Jacques (bateau Ty’ Baloo), Nicole et Philippe ( bateau Odysséa 33) se joignent à nous.

 

TIJAX qu’est ce que cela signifie ?

Tijax est la pierre obsidienne. L’obsidienne n’est pas une pierre gemme mais une roche volcanique, une lave acide vitrifiée par l’effet du temps, un verre naturel. C’est une pierre qui repousse le mal et la maladie sous toutes ses formes. Elle éclaircit la pensée, fortifie l’intellect, permet d’accéder à la clairvoyance. Elle était utilisée par les mayas pour réaliser les opérations invisibles et ouvre ainsi une route vers l’autre dimension. 

 

Nous accompagnons nos dociles montures qui connaissent parfaitement l’itinéraire à travers champs et plantations d’hévéas, les rennes n’étant pas indispensables. A pied nous empruntons un pont suspendu surplombant la forêt primaire de ses 15 mètres de hauteur pour arriver à la Torre Del Shaman. Du haut de la tour, la vue à 360° est bluffante. Nous embrassons le Rio Dulce et ses environs ainsi que les montagnes bordant la frontière avec le Belize.

Récolte de caoutchouc, l’arbre à latex

IMG_3984.jpg IMG_3986.jpg IMG_3987.jpg IMG_3993.jpg IMG_4008.jpg


 

Entrada Rio Frio.JPG

Rio Frio, un peu de fraicheur cela nous fera du bien ! Torride est le temps en ce mois de septembre.

 

Jacques (bateau Ty’Baloo) notre guide, formé par Frank 00  (bateau Danta) nous invite à gambader parmi les hévéas. Hélène, Brigitte et Daniel (bateau Karkaïla II) sont de la partie. 

Après deux heures de marche ça creuse ! A mi-parcours une halte pique-nique au bord du Rio Frio coule de source. Baignades, papotages dans l’eau fraiche à l’ombre des arbres revigorent le groupe. La dernière ligne droite se fera sous une chaleur de plomb. Fort heureusement des bières "muy Frio" nous attendent au café de Paris.

 

 Les fruits de l'hévéa

fruithevea.JPG

  

 

Entrada Rio Frio bis.JPG

 

 



29/10/2017
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 106 autres membres