Dugong transatlantique

Dugong transatlantique

Honduras, Roatan, Février 2018

honduras.gif                      Honduras, île de Roatan

 

Cette année notre croisière commence fin janvier. Nous quittons le Rio Dulce sous une pluie battante. La mer est mauvaise, de la pluie et une forte houle nous accompagnent jusqu’à l’île de Roatan où nous retrouvons la chaleur et enfin du soleil…mais la météo est capricieuse…

   

Mouillage de French Habour

Comme il y a deux ans le temps est aussi instable qu’au mois d’octobre. Mais quand faut il venir pour apprécier les nombreux spots de plongées aux calmes et sans houle ?

Cette année la météo est déréglée, alternances soleil / pluies enfin plus de pluie que de soleil. Bonne tenue pour l’ancre, pas de clapot mais couloir à vent, jusqu’à 35 noeuds dans les grains !

 

Entre deux averses nous découvrons de nouveaux spots de plongées : Newman’s Wall, French cay bank, les épaves rapprochées (Prince Albert & avion DC-3). 

Les spots sont signalés par des bouées blanches où l’on peut accrocher son dinguy.

 

Newman's Wall.JPG

Situé de l’autre côté de la barrière de corail, immersion & sortie avec une houle de plus de 1,5m, temps couvert et petite pluie fine. Cool pour une réadaptation !

Le tombant est superbe avec de nombreux coraux de toutes sortes (coraux-branches, fleurs, feuilles….), anémones et murs végétaux. Peu de gros poissons.

 

Prince Albert & DC-3 :

Ces deux épaves se situent au fond du chenal dit « CoCoView. Une bouée noire ainsi qu’une bouée avec le drapeau rouge de plongée les délimitent. 

 

 

Prince Albert.JPG

C’est le premier bateau coulé pour la plongée, un pétrolier du Nicaragua de 50m de long , en fuite avec des réfugiés. Le navire est resté longtemps dans le port où il a été dépouillé puis acheté par des propriétaires du Coco View. Après un long nettoyage, il a été remorqué pour être coulé en 1985.  Le pont principal est à 8m, la profondeur maximale est à environ 20m. On peut plonger à l’intérieur de l’épave.

 

 

DC3.JPG

Non loin le fuselage d’un avion DC-3 repose ce qui peu faire un complément à cette plongée facile.

 

Malheureusement le temps étant plus que médiocre, la visibilité est de 4m avec une eau très chargée. Bruce (un bateau ami du Rio Dulce) nous accompagne dans cette aventure et nous oblige à remonter plus tôt que prévu. Il tète vraiment beaucoup ! Rapido, rapido, langouste, poisson-lion, ange-royal, labre capitaine bon ben c’est fini. Quelques photos et hop faut remonter ! C’est aussi çà une palanquée, on reste ensemble ! A refaire par BEAU TEMPS !

 

 

French cay bank.JPG

Un banc de poissons platax nous accueillent dès la mise à l’eau. Chouette enfin du gros…Des vivaneaux de bonne taille nous suivent pendant toute notre plongée. Le cordage de la bouée nous entraine sur un plateau de 17m qui se prolonge sur une faille. Le spectacle est magnifique et nous sommes attirés par le fond, mais nous restons raisonnable, nous n’irons pas au-delà des 25m. Un concentré de couleurs, de vie. Notre plus belle plongée à Roatan.

 

 

 

A terre, des petits zoos proposent différentes activités. Chez Arch, le Mérou papote avec des iguanes qui font bon ménage avec les poulettes…. Aras et perruches sont en cage.

 

Un agouti vol un oeuf….Un singe araignée « en liberté » occupe la marina de French Harbour.

 

Un peu plus loin un lion et une lionne se languissent, des chevaux sont en mal d’affection, des chèvres sont dans un enclos ! Sur la petite île de French Cay quelques oiseaux attendent l’arrivée des touristes. 

 

Prochaine étape l'archipel des Cochinos à quelques miles de French Harbour.

Vamos le temps passe au beau !

 



25/02/2018
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 105 autres membres