Dugong transatlantique

Dugong transatlantique

Djirnda, Sénégal Novembre 2008

Le collège Notre Dame de la Recouvrance à Pornic (44) nous a confié un carton de fournitures scolaires qui a été très apprécié par Monsieur Moussa Diop lors de notre passage à Djirnda.

 

Passionnés de plongée sous-marine, avec l'accord de toute l'équipe d'enseignants nous avons partagé notre enthousiasme avec les 300 élèves du collège en improvisant des cours de 30 mm par classe. Différents thèmes ont été abordés comme la géographie en relation avec notre voyage et quelques notions de sciences naturelles, de physique et de protection de l'environnement. Les enfants ont ainsi découvert la mer sous un autre aspect à travers des démonstrations avec bouteille, gilet, détendeur… simulations, photos, livres et magazines.  

 

(Xavier et Sophie remplacent les enseignants pour un cours de plongée sous-marine).

 

Monsieur Monsieur Diop nous confie un cahier de correspondance ainsi qu'un appareil photo que nous vous transmettrons par l'intermédiaire de l'association Voiles sans Frontières.

 

Nous avons été surpris par l'extrême dénuement du collège :

·        Aucun sanitaire ni latrine pour 280 élèves (le nombre d'élèves à fin juin 2008 était de 190)

·        Pas d'électricité encore moins d'ordinateur et de photocopieur

·        Pas de cantine. Les enfants arrivent en pirogue des différents villages pour les cours de 8h30 et repartent à 14h30 sans manger. Il n'y a pas assez de tuteur dans le village pour loger les enfants sur place.

·        Le bureau du directeur est transformé en salle de classe (pour les 6ème) depuis cette rentrée scolaire. Son bureau « provisoire » est composé d'une table et de 3 chaises en plastique entre deux salles de classe à ciel ouvert.

 

Ce collège manque de matériel scolaire :

·        Stylos bic

·        Les livres de français, mathématique, anglais, espagnol sont en nombre insuffisant. Actuellement 3 élèves travaillent sur le même livre.

·        Papier A4 blanc pour les photocopies de cours et d'exercices (photocopies faites à l'extérieures sont très onéreuses)

·        Cahiers

·        Pas de livre pour commencer une bibliothèque

 

Il souhaiterait quelques ordinateurs avec un petit générateur et une grosse photocopieuse.

 

Nous avons senti Monsieur Diop ainsi que les enseignants un peu désorientés dans la recherche de soutien extérieur. D'après notre entretien il serait prêt à s'investir avec des partenaires financier et scolaire.

 

Nous espérons que notre visite apportera un soutien quel qu'il soit à ce collège.

 

Vue général du collège à l'entrée du village.

 

Les nouvelles salles de classe situées au fond du village.

 

Ancien bureau du Directeur Monsieur Moussa Diop transformé en classe de dépannage.

 

Les élèves sont surpris par notre démarche.



06/01/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 105 autres membres