Dugong transatlantique

Dugong transatlantique

Cuba, "saison 2" vers Cienfuegos

cuba.gif                            vers Cienfuegos

 

 

CUBA 6 cayo sal.JPG

 

21° 37.949’ N / 81° 10.761’ W

L’île aux épaves et au mouillage trampoline !

Après une arrivée plutôt tranquille, la nuit, le vent d’Est/Nord Est se lève et la houle rentre dans le mouillage dès 18 noeuds de vent. A 25 noeuds c’est trampoline dans la cabine avant. Néanmoins, une halte sympa avant ou après Cienfuegos dans de bonne condition météo et surtout pas avec un vent du nord. 

Bonne tenue, les fonds sont sablonneux et herbeux. 

La cote corallienne est déchiquetée. A certains endroits les vagues viennent s’éclater sur les rochers et offrent un spectacle éclaboussant. Les fonds sont poissonneux, raies, barracudas, poissons-papillons, balistes royal….Dans une petite anses où les frégates jouent avec les sternes deux épaves un monocoque et un catamaran ont été échouées à cet endroit pour être entièrement dépouillées. Il ne reste même pas une vis ou un boulon. Quelques panneaux de polyester servent de coupe vent pour faire cuire au BBQ des énormes langoustes pêchées derrière la barrière de corail. Les têtes qui jonchent le sol témoignent de leurs tailles. Des carcasses de tortues font penser au braconnage…Nous serons deux bateaux au mouillage et nous ne passerons qu’une seule nuit. Le coucher de soleil était magnifique avec son rayon VERT.

 

 

  Cienfuegos.JPG

 

Merci la météo ! 25 noeuds dans la gueule et une arrivée de nuit non programmée. Vu un gros catamaran démâté en remorque dernière un cargo en route pour Cienfuegos.  Nous le retrouvons à la marina. Il s’agit du catamaran « I’m Pink Panther too ». Les propriétaires sont des autrichiens. Le Fontaine Pajot sert de charter et hiverne au Guatemala pendant la saison cyclonique. Il est en mauvaise état mais réparable. Bettina est très choquée, son mari s’affaire et pense se rendre à St. Martin pour réparer. Nous les soutenons comme nous le pouvons. 

Pour la seconde fois, nous redécouvrons cette ville provinciale très attachante avec son malecon toujours aussi animé.

Un stop de trois jours nous permet de faire le plein de la cambuse et de gasoil. 

Après plusieurs mois de fermeture, la marina a réouvert et des travaux sont en cours pour installer de nouveaux compteurs d’eau et d’électricité. Le speed boat de la marina effectue des rondes de surveillance. A la demande, possibilité d’avoir une place au quai. Les bateaux de location étant prioritaires. 

Si vous voulez des fruits, légumes et herbes aromatiques « bio » rendez-vous chez Maci Omal à quelques pas de la marina sur le même trottoir que le Palacio  Azur en face de la Casa des Abuelos. De l’autre côte de la rue se trouve le minisuper Caracol plutôt bien achalandé pour Cuba. Pour un complément, dirigez-vous au marché en centre ville, le porc est un délice et reste rosé après cuisson. Le wifi est excellent à l’hôtel Jaguar. 

Cienfuegos est certainement le meilleur endroit pour faire « les pleins » sur la côte sud de Cuba. 

 

Un superbe vieux gréement hollandais le « Wyde Swan » est au mouillage dernière nous.

Nous avons croisé deux fleurons de notre flotte nationale, le « Club Med 2 » (déjà vu à Cayo Largo) et le « Ponant ». VIVRE LA FRANCE ! 

 



27/04/2018
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 106 autres membres