Dugong transatlantique

Dugong transatlantique

Cuba, "saison 2", les Jardins de la Reine

cuba.gif        Les Jardins de la Reine "saison 2"



Cette année nous ferons cinq escales dans les îles des Jardins de la Reine qui longent la barrière de corail. Les plages de sable blanc sans fin bordées d'eaux turquoises alternent avec des labyrinthes de mangrove. 

 

Cayo Cinco Balas

CUBA 8 JDRCayoingles.JPG

 

21° 2.984’ N / 79° 17.443’ W 

25 noeuds au près bon plein à partir de 21 heures. Une magnifique pleine lune  nous accompagne toute la nuit. Nous retrouvons avec plaisir cet excellent abri quelque soit la direction du vent. Malheureusement le cyclone Irma a fait beaucoup de dégât dans la mangrove. Le passage au nord est préférable, attention entre 1,30 et 1,50 m. d’eau maximum dans la passe d’entrée. Le snorkeling ainsi que la pêche sont FANTASTIQUES entre la barrière de corail et la pointe sud du cayo Alcatraz Grande dans 1,5 m d’eau marée haute. Seuls au mouillage.

 

Cayos Las Doce Leguas

CUBA 9 JDRcayobocagrande.JPG

 

20° 59.688’ N / 79° 13.355’ W

Comme l’an passé le Dugong mouille à 0,2 mn de la plage de Boca Grande. Cette fois-ci nous découvrons un autre spot mais en plongée bouteille. Nous utilisons la bouée blanche de diving située au nord/ouest de la barrière de corail. Une belle plongée à 20 m. autour de nombreuses patates de corail où nous jouons à cache-cache dans les failles. Les coups de vent qui se lèvent toutes les nuits vers 21h. (20 noeuds en moyenne depuis que nous avons quitté Cayo Largo) perturbent la visibilité. 

Apprécions cette vie sous-marine qui nous est offerte, merci pour tant de beauté.

Une ballade sur la plage déserte nous donne l’occasion de faire d’autres rencontres animalières. Seuls au mouillage. Un spot sympa pour les accrocs de snorkeling et de plongée.

 

Cayos Laberinto de Las Doce Leguas

CUBA 90 Cayoenclitas.JPG

 

20° 48.475’ N / 78° 57.030’ W

En arrivant nous apercevons de nombreuses bouées blanches réservées à la plongée. Chouette nous allons pouvoir en profiter ! Malheureusement notre compresseur éclate ses hélices de refroidissement…..et il nous glace. Plus possible de gonfler nos bouteilles ! Nous demandons de l’aide aux bateaux voisins qui nous envoie vers Andres, responsable du club de diving. Oui, oui…installé sur une barge dans la mangrove le club est face à un hôtel flottant le « tortura juraco ». 

 

« NON, c’est NON, ici c’est une réserve, je ne comprends pas pourquoi vous êtes là, vous n’avez pas l’autorisation de plongée seuls, même en payant un droit. Pour des raisons de sécurité nous ne pouvons pas nous charger de vos bouteilles, n’y vous proposer de rejoindre une palanquée car nous sommes au complet. De plus il vous est interdit d’utiliser les bouées, bien entendu pas de chasse avec votre fusil harpon ». 

 

Cool comme accueil, poli mais intransigeant. On sent bien que les voiliers de passage ne sont pas les bienvenues.

 

Par contre on peut utiliser le WIFI GRATUIT, pas besoin de codes, ni de cartes prépayées ! Exceptionnel à Cuba. Sauf qu’à 18h. pas assez de débit même pour une petite météo.

 

Tant pis nous ferons du snorkeling. Juste à la pointe, barracudas, requin de récif, raie, baliste royal, escadrille de calmars…. sont au rendez-vous. 

 

Le matin, nous trouvons sur une plage une carcasse de tortue Caouanne morte d’épuisement après avoir pondu. Devant l’objectif les oiseaux prennent la pose.

 

Nous sommes de nouveau le seul voilier au mouillage mais avec trois bateaux de croisières spécialisés dans la plongée.

 

Mouillage dans une grande baie avec patchwork de sable et d’algues dans une eau cristalline par 2 m. de profondeur.

 

Un bel endroit, à découvrir pour les fonds et les longues plages de sable blanc.

 

 

 

cuba 91 cachiboca.JPG

 

20° 42.320’ N / 78° 44.528’ W

Un petit stop avant de rejoindre la pointe Del Este.

Ce mouillage à l’intérieur de l’anse est vraiment bien protégé malgré le courant. Paisible, le Dugong est entouré de petits îlots de mangrove où les échassiers sauvages nous observent à tires d’ailes. Les raies s’ébattent dans une eau peu profonde et le snorkeling à la pointe du phare impressionne par la qualité et la quantité de vie marine. Certes l’eau est un peu trouble et verdâtre mais quel plaisir, dans seulement un mètre.

Seuls au mouillage, idéal pour les amoureux de la nature et du calme.

 

 

La fin des Jardins de la Reine…

Cuba 92 Cabezopuntadeleste.JPG

 

20° 30.580 N / 78° 20.2254 W

Pas de chance pour notre dernier mouillage dans les Jardins de la Reine. En effet il est maintenant impossible de rentrer dans ce mouillage car deux épaves en barre l’accès. Les cabanes de pêcheurs sont en mauvaises états. Le paysage a changé d’aspect dû sans doute aux différents cyclones. De plus nous raclons les fonds malgré nos 80 centimètres de tirant d’eau ! Nous mettons l’ancre en face de la passe pour attendre la bonne heure afin de rejoindre Cabo Cruz. 

 

      IMG_8187.JPG                                   IMG_8183.JPG

 

 

 



27/04/2018
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 106 autres membres