Dugong transatlantique

Dugong transatlantique

Belize, juin 2017

belize_mwjjj.gif                       Belize, very fast, sous pavillon jaune 

En partant de Grand Cayman au large de George Town nous terminons notre forfait internet en appelant la famille. La mer est belle, nous sommes au portant avec un vent de 15 noeuds. Tout d'un coup un grain nous tombe dessus, plus de visibilité, la mer est blanche et horizontale, 50 noeuds. Notre vitesse s'accélère brutalement entre 9 et 10 noeuds, nous réduisons sous une pluie torrentielle, deux ris, plus de génois. Un cargo sur notre bâbord à 0,75 milles est à 6 noeuds en route de collision. Nous sommes à peine manœuvrant.

"Epic Balta" mouve, mouve"... lance la girelle sur la VHF.

Il se déroute enfin....Gros coup de frayeur pour la Girelle qui s'est emmêlée le pied gauche dans un bout, à glisser dans la descente d'escaliers et elle s'est retrouvée quelques instants suspendue le pied en l'air. Rien de bien grave, le bateau réserve toujours des surprises !

Pendant la traversée de quatre jours les cargos se succèdent, le vent nous joue des tours: 31 heures de moteur...

 

Belize enfin nous voilà !

En une semaine nous n'avons pas eu le temps de découvrir la myriade d'îles, d'îlots et les plages le long de la barrière de corail. Impossible de nous rendre dans les îles de Turneef, le Blue Hole sera pour une autre fois. 

À quoi bon faire les papiers d'entrée et de sortie qui sont onéreux et qui nous font perdre deux jours.

 

Les "sans papiers" cabotent gentiment en direction du Rio Dulce (Guatemala) sous une pluie fine et quelques grains les deux premiers jours. Le Dugong jette la pioche cinq fois et nous remercions le bateau Ti' amaraa pour ses waypoints.

 

17° 33.462' N / 88 ° 05.197´ W

IMG_2746.JPG

Nous n'avions pas prévu de faire autant de moteur. Il faut remplir la cuve si nous voulons continuer notre croisière au Belize. Chanceux, nous rencontrons le bateau belge Larwin qui nous dépanne en gas-oil.

Suite aux grains de la veille, l'eau au mouillage est trouble. Mais quelle joie, à coté du bateau nous nous trouvons nez à nez en face d'un gros Lamentin. Il a reconnu son congénaire "le Dugong". Nous le filmons quelques instants. 

 

Cliquez sur la photo ci-dessus pour voir la vidéo.

GOPR0974.JPG

 

17° 15.816´ N / 88 ° 05.431' W

IMG_2840.JPG

Pluvieux. Belle mangrove, pêcherie. Des patates de corail à droite, à gauche, de toutes les couleurs qui abritent d'innombrable petites langoustes.

 

17° 07.880´ N / 88° 04.848 ´ W

Colson-cays.JPG

Snorkelling sympa autour des patates de corail.

Des pêcheurs nous proposent des langoustes de bonnes tailles et du poisson contre "ce que nous voulons". Des langoustes "of course" se seront les dernières avant un bon moment. Profitons-en, miam !

 

 

16° 37.689' N / 88° 12.617´ W

GOPR1318.JPG

Le snorkelling dans la mangrove est fantastique. Ça grouille de partout !

 

 

 16° 30.472' N / 88° 21.932' W

placentia-harbor.JPG

Nous restons à bord. 10 bateaux au mouillage, retour à la civilisation !

Dernière escale avant Tres Puntas ou nous dormons une nuit avant de faire notre entrée au Guatemala. Raul nous attend pour les papiers à Livingston. Cette fois-ci pas de Julien (bateau Naja) pour nous retarder. Nous pensons bien à lui, il nous manque, bon vent à toi qui est en transat retour, par les Acores. 

 

Belize, nous reviendrons !



13/07/2017
3 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 106 autres membres